Pour une stratégie vaccinale plus efficace et plus transparente : notre interpellation du Premier Ministre

Avec nos groupes parlementaires respectifs, nous avons interpellé le Premier Ministre Jean Castex, ce mercredi 6 janvier, sur la nécessité d’une stratégie vaccinale plus efficace et plus transparente.

La vaccination massive est la voie la plus efficace pour enfin sortir de cette crise sanitaire, aux conséquences économiques et sociales désastreuses. Aussi, durant les derniers mois, nous avons régulièrement sollicité le gouvernement afin que ne soient pas reproduits les ratés des masques et des tests :

  • À l’Assemblée nationale, dès le 13 octobre et à nouveau le 10 novembre, nous avions alerté sur le fait que notre pays se montrait déjà en retard par rapport à plusieurs pays européens.
  • Au Sénat, nous avons déposé le 12 novembre une proposition de résolution « visant à mettre en place une stratégie de vaccination nationale contre le Covid-19 anticipée et organisée, définissant précisément les conditions d’approvisionnement, de stockage, d’allocation et de distribution » et posé une question le 19 novembre.
  • Enfin, le 17 décembre, dans le cadre du débat sur la stratégie de vaccination, nous avons souligné l’importance d’une campagne de vaccination qui ne devait oublier personne et qui ne pouvait pas se limiter aux populations à risques.

Répondre à ces questions aurait permis de rassurer sur la capacité du gouvernement à organiser la vaccination. Au lieu de cela, plusieurs ministres se sont contentés de qualifier de « polémiques » nos interrogations.

Après des débuts pour le moins chaotiques, pour vraiment « amplifier, accélérer et simplifier » la campagne de vaccination, le gouvernement doit renoncer aux procédures excessivement verticales et centralisées et accepter de s’appuyer sur le savoir-faire des élus locaux et des acteurs de terrain.

Aujourd’hui, nous demandons au Premier Ministre de faire une déclaration devant le Parlement, en application de l’article 50-1 de la Constitution, sur les moyens qu’il entend déployer pour corriger le retard pris, et que cette nouvelle stratégie (contrairement à celle présentée le 16 décembre) soit soumise au vote de la Représentation nationale.

Communiqué commun de Régis JUANICO, Député de la Loire et Jean-Claude TISSOT, Sénateur de la Loire.

Facebook