Nationalisation de sociétés nécessaires à l’indépendance sanitaire

Retrouvez mon intervention lors du projet de loi de finances rectificative, reprise dans cet article de RCF, à propos de la nationalisation des entreprises Famar et Luxfer.

Lien de l’article : https://rcf.fr/actualite/pas-d-aides-aux-entreprises-strategiques-pour-luxfer

L’épidémie du Covid-19 impose des décisions de bon sens économique : notre pays doit conserver, si ce n’est récupérer une souveraineté sanitaire. Pour cela, la nationalisation et le financement par des aides publiques des sociétés à forts enjeux sanitaires peut être une solution concrète.

L’entreprise Luxfer, située dans le Puy-de-Dôme, avait un vrai savoir-faire en matière de fabrication de bouteilles à oxygène à usage médical (qui servent en réanimation dans les hôpitaux et les véhicules de secours), dont nous continuerons à avoir besoin dans les mois qui viennent.  La société Famar est, quant à elle, spécialisée dans la production pharmaceutique de la nivaquine, molécule actuellement à l’essai pour le traitement en phase initiale du Covid-19.

L’amendement déposé :

Facebook