Ma visite de l’agence Pôle Emploi de Roanne

Ce matin, je me suis rendu à l’agence Pôle Emploi de Roanne, où j’ai été accueilli par Cécile Gall, Directrice Pôle emploi Loire, et Stéphane Colliat, Directeur Pôle emploi Roanne, accompagné de ses deux ajoints, Corinne Ducreux et Thomas Jouve.  

Il s’agit d’un des 13 sites du Pôle Emploi Loire Haute-Loire, qui en compte 9 sur la Loire, et pas moins de 437 agents sur l’ensemble du département, au service de l’aide à la recherche d’emploi et à la (ré)insertion professionnelle. 

En visitant les locaux de l’agence de Roanne, j’ai pu découvrir sa manière de fonctionner. Son objectif est de créer un lien toujours plus proche entre le demandeur d’emploi et les entreprises du territoire ligérien, avec l’idée d’adapter le niveau de qualification des demandeurs d’emploi aux besoins des entreprises de notre territoire.

Si l’épidémie du Covid a conduit à une crise de l’emploi sans précédent, elle a été aussi l’occasion pour Pôle Emploi de mettre en place un nouveau mode d’accompagnement, en s’appuyant davantage sur le numérique pour assurer un suivi toujours plus personnalisé et global que possible.  

Nous avons aussi abordé la question de la difficulté à trouver un emploi pour les jeunes en cette période économique compliquée, qui les affectent tout particulièrement ou encore celle du manque de mobilité, qui est un gros frein pour assurer un retour à l’emploi durable, notamment pour la population rurale.  

Dans un contexte économique impacté par la crise, Pôle Emploi Loire reste engagé aux côtés de ceux qui en ont le plus besoin et poursuit son ambition : accélérer au bénéfice de tous les recrutements et le retour à l’emploi durable sur le territoire ligérien.  

A cette fin, je serai extrêmement vigilant lorsque nous examinerons les crédits qui seront dévolus à Pôle Emploi dans le prochain projet de loi de finances. Il s’avère en effet impératif que le Gouvernement ne pratique pas de nouvelles coupes sombres dans les moyens du service public de l’emploi et, en particulier, dans ses effectifs. Ceux-ci doivent être suffisants pour assurer un suivi personnalisé et efficace, surtout en période de crise économique.

Facebook