Ma tribune sur le développement des énergies renouvelables

Cette semaine, ma tribune « Pour un développement planifié, concerté et engagé des renouvelables » a été publiée dans la revue parlementaire Trombinoscope du mois de juillet, dans le cadre d’un dossier spécifique sur les énergies renouvelables.

Thématique sur laquelle je suis particulièrement impliqué dans les travaux parlementaires et dans le suivi des dossiers locaux, le secteur de l’énergie est au carrefour d’une transition majeure vers une production progressivement décarbonée pour atteindre les objectifs nationaux et européens de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Il est donc temps de prendre des décisions (qui sont parfois difficiles) et de définitivement lancer cette transition par des mesures concrètes. C’est la raison pour laquelle je défends un triptyque indispensable pour le développement des énergies renouvelables : planifier, concerter et agir par des investissements publics.

La planification doit être le fer de lance des politiques de déploiement des énergies renouvelables. Il est urgent d’établir des objectifs nationaux d’installation et de production, avec des points de passage inscrits dans la loi, tenant compte des possibilités territoriales (contexte climatique, densité démographique…).La concertation doit être au cœur du déploiement des énergies renouvelables. L’enjeu de l’acceptabilité par les habitants et par les communes concernées doit être pris en compte pour toutes les énergies renouvelables. Il faut associer et écouter pour réduire les nuisances et maximiser le potentiel de chaque installation.

Enfin, les pouvoirs publics doivent investir durablement dans les énergies renouvelables. Les préoccupations financières et la spéculation ne doivent pas prendre le pas sur l’énergie de demain.

Pour être « la première grande nation écologique à sortir des énergies fossiles », il est temps d’agir !

Facebook