Situation des sapeurs-pompiers professionnels

Suite à la journée nationale d’action des sapeurs-pompiers du 15 octobre dernier et ces images insupportables de pompiers gazés par les forces de l’ordre, avec Régis Juanico, député de la Loire, nous avons interpellé directement le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner pour qu’il apporte des réponses concrètes à leurs revendications.

Par une question écrite déposée au Sénat et à l’Assemblée nationale, nous rappelons au Ministre de l’Intérieur que l’activité des sapeurs-pompiers a augmenté de 30% en vingt ans alors que les effectifs sont restés stables. Plus de missions… et aussi davantage d’incivilités et de violences que les sapeurs-pompiers subissent au quotidien (120 faits de violence par mois en 2018). Et pourtant, la prime de feu qui prend en compte la prise de risque du métier n’a pas été revalorisée.

Dans ce contexte, les revendications exprimées par les sapeurs-pompiers apparaissent comme tout à fait légitimes. Et c’est pourquoi nous avons tenu à les relayer à travers cette question écrite :


http://www.senat.fr/questions/base/2019/qSEQ191012721.html

En ce qui concerne le département de la Loire, l’activité du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) représente :

  • 2 200 sapeurs pompiers volontaires ;
  • 553 sapeurs professionnels ;
  • 72 centres d’incendie et de secours répartis dans la Loire ;
  • plus de 55 000 opérations par an, un chiffre en constante progression ;
  • plus de 300 000 appels par an, 85% des interventions sont des secours aux personnes.
Facebook