Mobilisé pour le collège public de Balbigny

J’étais présent ce lundi 11 février au rassemblement organisé par les professeurs et les parents d’élèves du collège Michel de Montaigne de Balbigny suite aux annonces de l’Inspection académique de baisser la dotation globale des moyens pour la prochaine rentrée scolaire.

Malgré des prévisions positives avec un effectif en légère hausse, c’est 59,4 heures d’enseignement soit l’équivalent de 3 postes d’enseignant qui seraient supprimés. Conséquence directe : disparition de 2 divisions et des classes qui compteront plus de 30 élèves.

Derrière les grandes déclarations gouvernementales à l’occasion de l’ouverture des débats parlementaires sur le projet de loi « l’Ecole de la confiance », nous assistons sur le terrain à une réduction drastique des moyens.

Facebook