Mobilisation pour le 75ème anniversaire de la création d’EDF et GDF

En ce 8 avril 2021, pour le 75ème anniversaire de la création d’EDF et GDF, les syndicats du groupe EDF ont appelé à la mobilisation suite aux dernières annonces gouvernementales sur le démantèlement de cet opérateur historique.

Retrouvez ci-dessous l’appel à mobilisation du syndicat CGT Énergies 42 :

Hercule ou l’éclatement d’EDF au profit de nouveaux actionnaires et au détriment de la sureté et des factures.

EDF a besoin de financement pour investir dans des moyens de production décarbonées : Hercule prévoit la vente-privatisation des secteurs sans risques avec des clients captifs à rançonner.

L’ouverture du marché avec 50% de hausse des prix, n’a pas tenu ses promesses et l’alignement avec les prix allemands (+100%) se profile pour les dividendes des nouveaux actionnaires.

Les conséquences seront la perte de compétitivité des entreprises de France, les délocalisations, le chômage et la précarité énergétique vécue par les 11 millions des plus modestes élargie aux classes moyennes.

La CGT avec les autres syndicats du CSEC d’EDF, par la renationalisation totale de l’énergie, prévoient d’investir dans l’énergie pour gagner contre le changement climatique, les sommes gaspillées en CICE. Nous assurerons ainsi une vie socialement digne aux habitants de France en préservant notre planète. 

Les salariés de l’énergie, seuls, ne réussiront pas à bloquer le rouleau compresseur libéral-boursier.Mais vous pouvez agir et faire agir.

Les usagers doivent défendre leur service public de l’électricité.

Dans un premier temps, la pétition https://energie-publique.fr du CSEC d’EDF doit prendre son envol de 80 000 signatures vers les 36 000 000 consommateurs particuliers et professionnels. Les parlementaires des oppositions de gauche comme de droite ont besoin de ce soutien, massivement pour tenir tête au gouvernement. Il faudra signer mais surtout partager et faire partager l’info par tous les moyens numériques (sans filtres : réseaux sociaux, messageries instantanées, mails, …) afin chacun puisse s’engager et en parler avec ceux qui vivent la fracture informatique.

Viendront ensuite d’autres actions collectives avant les prochaines élections. Mais elles ne pourront être efficaces qu’avec un premier temps d’ampleur inégalée

Facebook