Ma visite de l’usine métallurgique Aubert et Duval

J’ai visité ce vendredi 5 juillet l’usine métallurgique d’Aubert et Duval, à l’invitation de ses dirigeants.

Membre de la mission d’information sur « les enjeux de la filière sidérurgique dans la France au XXIème siècle », cette visite m’a permis de m’informer sur l’implantation de l’usinage métallurgique dans la Loire et d’avoir un retour d’expérience enrichissant sur les attentes des acteurs. Le rapport de la mission d’information vient justement d’être adopté à l’unanimité ce mardi 9 juillet.

L’usine, spécialisée dans la conception et la production de pièces forgées de grandes longueurs, emploie actuellement 200 personnes et constitue un acteur économique important de Firminy. Composant de la division Alliage Haute Performance, il est principalement présent sur le marché de la défense, de l’énergie et de l’outillage.

Le site a vu le jour grâce à la création en 1829 par Jacob Holtzer d’une première aciérie à Unieux qui a doublé son étendue durant la première guerre mondiale sur la commune de Firminy. L’usine s’étend aujourd’hui sur une superficie de 20 hectares, et constitue une filiale du groupe Eramet, groupe minier et métallurgique d’envergure mondial, et acteur clé de l’extraction et de la valorisation de métaux et de l’élaboration et la transformation d’alliages à forte valeur ajoutée.

Cette rencontre s’inscrit dans notre volonté de développer une indispensable stratégie industrielle française afin d’accompagner nos entreprises. D’ailleurs, lors de ma prise de parole sur la chaîne Public Sénat, j’ai pu revenir sur la nécessité de créer un ministère de l’industrie, doté de véritables ressources humaines et budgétaires au service du tissu industriel français.

Facebook