Ma rencontre avec Joaquin Cester – DDFIP 42

J’ai rencontré Joaquin Cester, nouveau directeur des finances publiques de la Loire, à ma permanence parlementaire pour évoquer la réforme à venir de la fonction publique : « Action publique 2022 » et ses conséquences dans nos territoires. Pour avoir été maire durant dix ans d’une commune rurale, je sais toute l’importance de la mission de conseil et de suivi assurée par les trésoreries pour la gestion de nos collectivités. Elles sont aussi nécessaires pour les usagers, et notamment les plus en difficulté ou en perte de mobilité, qui ne sauraient encore trouver une alternative suffisante dans le recours aux outils numériques ou à un « accès à distance ». M. Cester a dit partager mon point de vue et la nécessité d’assurer un maillage dans tous les territoires aussi bien urbain que rural.

J’ai rappelé que malgré les annonces gouvernementales et le concept de « déconcentration de proximité » qui devrait se concrétiser par une réimplantation  » dans les régions d’une partie des services qui sont actuellement, en Île-de-France et, dans les territoires ruraux et périurbains de ceux qui sont dans les métropoles », j’avais dû intervenir, en 2018, auprès du Gérald Darmanin contre la fermeture des trésoreries de Renaison, Saint-Symphorien-de-Lay, Bourg-Argental et Saint-Bonnet-le-Château. Si j’ai fortement regretté les décisions pour Saint-Symphorien-de-Lay et Saint-Bonnet-le-Château, la mobilisation collective des élus et des citoyens a permis d’éviter la fermeture des trésoreries de Bourg-Argental et Renaison. D’ailleurs, les inquiétudes sont encore vives dans nos territoires, et je suis disponible auprès des agents publics qui me solliciteront : http://www.activradio.com/loire-la-geographie-revisitee-in…/

En fin de discussion, nous avons évoqué la mise en place du prélèvement à la source. M. Cester m’a indiqué qu’au mois de janvier, 12 000 Ligériens ont fait appel au service des impôts, par téléphone, physiquement ou sur Internet. En revanche, dès février, il a constaté une baisse des sollicitations de près de 80%. Ce qui prouve tout l’importance d’avoir des services publics de proximité pour répondre aux demandes des usagers.

Facebook