Fonds d’Action Logement

Nous venons d’apprendre par des fuites dans la presse la volonté du Gouvernement de prélever à nouveau 1 à 1,5 milliard d’euros dans les fonds d’Action Logement (après avoir prélevé 500 millions d’euros l’an passé). Cette nouvelle ponction contredit les objectifs affichés dans le plan de relance du Gouvernement, dans lequel 500 millions d’euros ont été annoncés pour les HLM. Quelle effectivité de cette mesure si, dans le même temps, le Gouvernement s’apprête à prendre deux ou trois fois cette somme au financeur paritaire du secteur, Action Logement ? Quelle crédibilité de la parole publique si les moyens, annoncés hier à grand renfort de communication, sont largement (et discrètement) repris demain ?

En outre, les mêmes fuites indiquent qu’une importante réforme serait en cours pouvant conduire à la disparition du 1 % logement. La période du confinement a pourtant été un révélateur criant des inégalités de logement dans notre pays et de leurs conséquences. Ce n’est donc certainement pas le moment de supprimer l’un des principaux outils pour le logement des salariés dans notre pays.

Avec mes collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, nous demandons à ce que le Gouvernement revienne sur ce projet de prélèvement et mène, au contraire, une réforme pour accroître les capacités de financement pour les collectivités locales de projets de construction et de rénovation de logements. Voir notre communiqué de presse ci-dessous.

Facebook