Avenir de La Poste : Audition de Philippe Wahl

Nous avons auditionné Philippe Wahl, candidat à la présidence du conseil d’administration de La Poste, dans le cadre de la commission des affaires économiques. J’ai souhaité le questionner sur de nombreux sujets qui concernent l’avenir de cette grande entreprise, qu’est La Poste, et surtout sur sa présence territoriale. 

Les élus locaux doivent être sollicités sur l’ensemble des projets de fermeture ou de réduction des horaires d’ouverture des bureaux de poste. La présence postale est un outil de dynamisme dans les communes rurales, mais aussi dans les quartiers urbains. 

La filiale de la poste URBY, pourtant à l’origine d’une promesse intéressante sur le plan environnemental, n’est pas encore mise en place dans certaines villes, dont Saint-Etienne, où des contrats ont pourtant été signés. 

Le détail de mon intervention :

Monsieur le Président,

C’est la troisième fois que nous nous rencontrons en termes d’audition, soit chez vous, soit au Sénat. A chaque fois, vous tenez un discours dynamique, enthousiaste et optimiste, mais force est de constater que quand on redescend sur nos territoires, nous n’avons pas le même discours, le même son de cloche.

Force est de constater que sur le territoire français, 5000 bureaux ont été fermés depuis dix ans. Outre ces fermetures, le volume horaire des bureaux de poste classiques se réduit considérablement et ne garantit plus à l’usager une présence postale de qualité. Dans mon département, comme dans d’autres, il y a eu des cas de fermetures sans que les élus locaux ne soient associés, parce que le contexte ne leur permettait pas d’utiliser leur droit de veto. La simple prise d’avis du maire, pour la fermeture de bureaux qui agissent comme acteur du dynamisme de certains quartiers, me parait bien mince face à cette décision.

Les nombreux échanges avec la Commission Départementale de Présence Postale n’ont également pas été efficaces, car cette commission n’a pas été associée à la réflexion. J’aimerais connaitre votre position, parce que c’est vrai on peut avoir un discours général et partager votre avis, vous êtes un visionnaire, un bon stratège mais quand on descend sur le territoire c’est plus compliqué. J’aimerais avoir votre avis pour savoir si vous imaginez une réflexion plus approfondie pour associer les élus locaux que sont les maires de nos territoires.

Je souhaiterais également avoir votre avis sur votre filiale de la poste URBY. Vous avez en déjà un peu parlé toute à l’heure, à propos de la décarbonation. J’aimerais connaitre les moyens que vous allez en mettre en œuvre, car il y a 19 contrats sur 22 qui ont été signés, et Saint-Etienne en fait partie. Cette signature a été faite, mais point barre, il n’y a plus rien. Comment imaginez-vous faire vivre ces contrats qui ont été signés ?

Facebook