Audience solennelle du tribunal de Roanne

L’audience solennelle du tribunal de Roanne avait lieu le vendredi 31 janvier.

L’occasion pour moi de rencontrer et de soutenir les avocats qui se sont mobilisés, comme à Saint-Etienne le 20 janvier dernier, contre la réforme des retraites et pour alerter de la menace qui plane sur le système judiciaire français.

46% des extractions judiciaires n’ont pas pu avoir lieu en 2019 par manque de moyens au Tribunal de Roanne. En plus de rendre plus difficile les conditions de travail, le manque d’effectifs, de greffiers notamment, remet clairement en cause l’accès au droit des justiciables sur tous les territoires.

La ministre de la justice, Nicole Belloubet, ainsi que l’ensemble du gouvernement doivent réagir à ces situations d’urgence et ne pas laisser sans réponse cette profession engagée depuis de longues semaines dans une mobilisation sans précédent.

Je rejoins totalement l’avis de mon collègue Jacques Bigot qui a interpellé la garde des sceaux en lui indiquant que « Sans avocat, il n’y aura plus de justice, plus de démocratie. Il est temps de sauver l’Etat de droit ».

Facebook