25 ans de l’Écopôle du Forez

J’étais vendredi après-midi à Chambéon, pour fêter le 25ème anniversaire de l’Ecopôle du Forez en présence du Préfet de la Loire et de nombreux élus ligériens.

En 25 ans, cette ancienne gravière d’extraction de sable de la Loire s’est métamorphosée en l’une des plus grandes réserves ornithologiques d’Auvergne-Rhône-Alpes.

L’Ecopôle, c’est 750 ha, 20 km de sentiers balisés répartis sur 7 communes (entre Feurs et Montrond-les-Bains). Il regroupe 375 espèces de papillons, 50 espèces de libellules, 675 espèces de plantes, 31 poissons et 272 espèces d’oiseaux.

C’est également 1,5 millions de visiteurs et 120 000 scolaires qui ont été accueillis sur le site en 25 ans. La pari de la sensibilisation à l’environnement est gagné !

Mais le président de la FRAPNA et fondateur de l’Ecopôle de Forez, Raymond FAURE est très inquiet des menaces qui pèsent sur la biodiversité. Les universités européennes et les scientifiques le confirme, 80% des insectes et 30% des oiseaux ont disparu.
« Il y en a qui pensent qu’il y a l’Homme d’un côté et la nature de l’autre. Or la disparition de la biodiversité va conduire à la disparition de l’humanité. » dit Raymond FAURE.

À l’occasion de cet anniversaire, la FRAPNA Loire et le comité départemental de la randonnée pédestre ont présenté le « sentier du castor » de la TRANSLIGERIENNE, un tronçon qui permettra de relier Montrond-les-Bains à Feurs.

 

 

 

Facebook